Se connecter

Connexion

Remise des diplômes Chargés de projets E-Tourisme
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Groupe de travail E-breizh Connexion OTB
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Assemblée Générale OTB 2018 - Couvent des Jacobins Rennes
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Journée Technique Tourisme et Handicap - mars 2018 Pontivy
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
Formation Rédaction Web - mars 2018
© OTB - Offices de Tourisme de Bretagne
mardi, 18 octobre 2016

OT du Pays né de la mer

Serge lacroix, directeur de l'OT du Pays né de la mer a déjà regroupé 4 OT associatifs au sein d'une SPL. Bientôt ce seront 3 autres OT qui rejoindront la structure

Comment avez-vous géré la création de bochures la première année ? 

Nous avons anticipé en sollicitant les acteurs locaux avant même la fusion, sur la base d’une règle commune et mise en œuvre par chaque anciens Offices de tourisme. Les règles sont devenues très différentes : nous sommes passés d’un système d’adhésion à un système de vente d’espace publicitaire.

Est-ce qu’il arrive que le personnel change de bureau d’information touristique ? Y a-t-il des réunions fréquentes entre les différents salariés ? Comment procédez-vous pour l’échange d’information entre les différents BIT ?

Globalement non, mais le personnel peut bouger en cas de besoin ponctuel. La fusion apporte de la souplesse.

Il y a eu des réunions d’équipe toutes les 2 semaines avant la saison. Depuis mai, ce n’est plus le cas et c’est plutôt dommageable. Ce sujet reste difficile en raison de notre dispersion et le besoin d’ouvrir partout en moyenne et pleine saison à la demande des élus.

Nous utilisons les solutions du type « Google drive », « We transfer » et très largement le courriellage. En parallèle nous louons une solution de « Cloud » chez Orange pour partager et sauvegarder les fichiers.

A-t-il été difficile de fonctionner sous un autre statut pour le personnel déjà en place ?

Non le nouveau statut (SPL) est plutôt bien adapté, notamment pour le directeur (fin de la précarité organisée sous le statut d’EPIC en particulier)

Globalement qu'est-ce qui vous à aidé ? Que conseillez vous de faire ?

Un accompagnement technique reste une très bonne chose (ex : cabinet d’avocats, cabinets comptables et sociaux, UD et FROTSI …).

Merci à Serge Lacroix. Bonne continuation à l'OT du Pays né de la mer ! 

Rechercher

Par thématique