Se connecter

Connexion

JOTBreizh 2019 - Workshop
JOTBreizh 2019 - Conférence taxe de séjour
JOTBreizh 2019 - Projection 2019-2020
JOTBreizh 2019 - Workshop

Portrait de Prisca Mellouet, référente accessibilité

Portrait de Prisca Mellouet, référente accessibilité

Prisca Mellouët, Référente Accessibilité à l’Office de
Tourisme de Roscoff - Côtes des Sables - Enclos Paroissiaux

Prisca est originaire du Nord Finistère, après un BTS Tourisme à Brest, elle commence son parcours dans le réseau des Offices de Tourisme. Avant le regroupement des structures en 2011, lorsqu’elle est à l’Office de Tourisme de Plouescat, qui s’engage dans une démarche de labellisation Tourisme et Handicap, elle se forme à l’accueil des personnes en situation de handicap.

OTB : « Pourquoi avoir voulu faire cette formation ? »

« Cette formation entrait dans le cadre de la démarche de labellisation de l’Office de Tourisme de Plouescat. Elle est venue faire écho à un moment de ma vie où je me suis retrouvée en fauteuil puis en béquilles pendant plusieurs mois. Cette confrontation directe avec le handicap m’a fait prendre conscience du chemin à faire pour rendre les bâtiments, les espaces publics accessibles à tous. Me former à l’accueil des personnes en situation de handicap m’a paru très naturel »
En 2017, j’ai poursuivi avec une formation niveau 1 en LSF avec Marina GUITTOIS, je me souviens d’une vidéo « choc », une vraie prise de conscience sur les difficultés que pouvaient rencontrer les sourds pour communiquer avec les autres, ça m’a donné envie de poursuivre dans cette voie, et pourquoi pas devenir Référente Accessibilité pour notre Office. »

OTB : « Tes missions ont donc évolué au sein de l’office de Tourisme Roscoff Côtes des Sables Enclos Paroissiaux » ?

« Comme dans de nombreux OT, suite à la Loi NOTRE, la structure a évolué et les cartes ont été redistribuées. Ce fut l’occasion pour nous, salariés, d’exprimer nos souhaits, nos aspirations en fonction de nos compétences et de la possibilité de développer celles-ci. Mes responsables m’ont fait confiance lorsque j’ai émis le souhait de devenir Référente Accessibilité. Mon Directeur m’a tout de suite donné des objectifs, emmener l’ensemble des accueils touristiques vers la marque « Tourisme et Handicap ».

OTB : « Ça n’est pas une mince affaire, rappelle-moi combien de structures sont concernées » ?

« Nous avons d’abord l’accueil de Plouescat pour lequel un renouvellement est en cours. Puis les bureaux de Roscoff, Saint-Pol de Léon, Cléder, Guimiliau et l’île de Batz, sans oublier le CIAP (Centre d’interprétation de l’Architecture et du Patrimoine) ». 

OTB : « Quelles sont les premières actions que tu as entreprises dans ce nouveau rôle de Référente Accessibilité dans l’objectif de labellisation de l’OT ? » 

« Avec la démarche qualité, le mode opératoire de l’accueil des personnes en situation de handicap a évolué pour le placer en fiche d’instruction. Ceci a permis de renforcer l’importance de l’accessibilité dans les esprits. J’ai aussi commencé par créer un questionnaire, plus précis que le précédent, permettant d’évaluer le degré d’accessibilité des professionnels de notre territoire. Un point de départ pour créer le document référençant l’offre accessible du territoire même si derrière il y a tout un travail de vérifications sur le terrain et de mises à jour régulières. Actuellement, je travaille sur un document d’accueil en FALC (Facile à Lire et à Comprendre). Pour ce faire j’ai fait appel à 2 associations, Les Genêts d’Or et Les Papillons Blancs. Cette dernière a tout de suite été d’accord pour procéder aux relectures et travailler avec nous dans la durée. Pour ce faire, elle a constitué une petite équipe, formée spécialement au FALC et avec l’habitude d’appréhender ce langage. Un premier document en FALC pour l’ensemble de la structure devrait voir le jour en mars 2019, et un autre suivra sur la base du 
« Laissez-vous conter » de Cléder. »

OTB : « Cette nouvelle mission semble avoir changé ton regard sur les métiers de l’accueil et sur le territoire que tu promeus auprès des visiteurs ? »

« Oui, en effet, j’entrevois aujourd’hui la nécessité de mettre l’accessibilité au coeur de chaque nouveau projet touristique. Sur la thématique de la randonnée par exemple, que ce soit dans les projets de rafraîchissement de l’existant ou bien la création de nouveaux parcours, cela me donne des idées de portions accessibles (que je transmets), il y a de vraies possibilités de travailler en transversalité pour créer une offre touristique accessible à tous »